COVID-19 : option "Flexibilité Annulation" offerte pour tous les départs en 2022 : annulez sans frais votre voyage jusqu'à 48 heures avant le début de votre location. En savoir plus

Voyager en van, c'est partir à l'aventure. Toute aventure qui se respecte se prépare, pour qu'une fois lancée, nous puissions nous laisser porter par elle. Notre esprit libéré et tous nos sens ainsi réceptifs, nous pouvons alors embrasser ce qu'elle ne manque jamais de nous apporter : le charme de l'inconnu, des rencontres insolites, et tous ses instants magiques...

À travers ces quelques conseils et informations, nous proposons de vous aider à préparer votre aventure en van aménagé.

Préparer le départ de votre location de van aménagé

Vous venez de réserver votre van pour une escapade magique ? Sage décision ! Mais avant de partir, laissez-nous vous raconter à quelle sauce vous allez être mijotés.

Préparation au voyage van aménagé
Conseils pour voyager en van

Arriver dans votre agence WeVan

Si vous prévoyez de venir avec votre véhicule personnel, vous pourrez le plus souvent (selon les agences, renseignez-vous) le stationner sans frais sur nos parkings le temps de votre location (sous votre responsabilité). Si vous venez en transport, n'hésitez pas à nous solliciter pour vous aider à organiser votre transfert depuis une station de tram, de métro, une gare ou un aéroport. Enfin, nous pouvons également organiser la mise à disposition et la récupération de votre van aménagé (selon agences et sous conditions).

Les dernières démarches avant de partir

Le jour du départ nous avons quelques menues formalités administratives à accomplir ensemble à l'agence.

Vous réglez le solde de la location
Vous pouvez utiliser votre carte bancaire (sauf American Express), votre chéquier, vos Chèques Vacances ou votre porte-monnaie pour régler votre location de van aménagé en agence. Si vous avez déjà tout payé (sur internet par exemple), vous pouvez venir les poches vides, on vous offre le café. Si vous voulez changer de formule d'assurance (“pack de protection”) ou ajouter des options comme le conducteur supplémentaire, parlez maintenant ou taisez-vous à jamais !

WeVan

Vous effectuez le dépôt de caution
Le dépôt de caution s'effectue par empreinte de carte bancaire (autorisation de débit). N'oubliez donc pas de vous munir de l'indispensable carte bancaire et le cas échéant de solliciter votre conseiller bancaire (ou votre application si ce dernier n'existe plus, XXIe siècle oblige) pour augmenter vos plafonds et vous assurer que la caution puisse passer. Le montant de la caution (ou de la franchise) dépend du pack de protection souscrit : vous pouvez le retrouver sur votre mail de confirmation de réservation. Si tout s'est bien passé (99,999 % des cas à la louche) la caution est annulée quelques jours après votre retour.

Nous effectuons des copies du (ou des) permis de conduire
En cours de validité + Carte Nationale d'Identité ou passeport au même nom.

Vous signez le contrat de location et nous signons ensemble l'état des lieux du van
Format papier ou digital selon les agences.

Votre van aménagé au départ

Nous y voilà ! Nous avons réussi à sortir ensemble du labyrinthe administratif et nous pouvons désormais entrapercevoir le fruit de votre quête nomade : un campervan. Avant de partir nous prenons le temps de vous présenter son fonctionnement en détail (30 minutes environ pour des utilisateurs novices).

Si vous voulez bachoter un peu avant votre départ (très fortement conseillé pour avoir son doctorat ès van), consultez les tutos WeVan sur notre chaîne YouTube.

Le van vous est confié avec les niveaux vérifiés et ajustés, ainsi qu'avec les pleins de carburant et d'eau potable. Nous avons également vérifié qu'il reste du gaz dans la bouteille, mais dans l'optique de finir les bouteilles entamées, nous ne pouvons cependant pas vous garantir son niveau. Il se peut alors que vous ayez à la changer durant votre voyage (nous vous montrons la manip lors de la présentation). Les bouteilles sont consignées et vous ne payez que le gaz en restituant la bouteille vide lors de l'achat de la nouvelle. Si vous partez à l'étranger, pensez à vérifier que les bouteilles sont compatibles (ce qui n'est pas le cas en Espagne par exemple). Sur demande et selon le stock de bouteilles disponibles en agence, nous pouvons vous confier une bouteille supplémentaire.

Vous voilà parés pour partir en road trip en van aménagé en toute autonomie, dès la sortie de votre agence WeVan !

la check-list du
voyage en van

Pour votre plus grand confort lors de votre aventure itinérante, nous avons sélectionné et équipé votre campervan d'une panoplie d'accessoires de qualité (vous n'avez plus qu'à vous soucier de ne pas oublier vos chaussettes).

Les équipements et accessoires inclus
dans la location WeVan

  • matériel de cuisine, comprenant vaisselle (assiettes en grès, couverts, verres à pied en verre, ecocup en plastique, mugs), poêle / faitout et leurs couvercles, passoire, ouvre-boîte, économe, décapsuleur, tire-bouchons, bouilloire, cafetière, planche et couteau à découper, brosse et chiffon ;
  • rallonge électrique « européenne » pour brancher le van aménagé sur une prise secteur 230 V (selon le modèle) ;
  • alèse(s) et drap(s)-housse(s) ;
  • douche solaire ;
  • table et chaises pliantes d'extérieur ;
  • tuyau de remplissage d'eau propre ;
  • pelle et balayette ou petit aspirateur à main ;
  • couverture anti-feu ou extincteur.

Les accessoires en option

Selon vos besoins (et la disponibilité) vous pouvez agrémenter votre expérience en van aménagé avec des accessoires tels que :

Nos conseils sur le petit matériel à prévoir de votre côté

Liste non-exhaustive s'il en est une (libre à vous de charger votre détecteur de métaux si telle était votre quête).

Papiers

  • Carte nationale d'identité
    ou passeport
  • Permis de conduire en cours
    de validité
  • Certains pays demandent les originaux des papiers du van : renseignez-vous et sollicitez-nous

Quotidien

  • Oreillers, duvet ou couette
  • Masques de nuit et boules quies
  • Briquet et allumettes
  • Couteau multifonctions
  • Sac poubelle
  • Papier toilette
  • Corde et pinces à linge

Matériel outdoor

  • Maillot de bain
  • Doudoune fine
  • K-way
  • Chaussures de rando
  • Lampe frontale
  • Poche à eau ou gourde

Indispensables écolo

  • Gourde et filtre à eau
  • Tote bag (pour les courses)
  • Sacs à vrac
  • Torchon ou essuie-tout lavable
  • Cosmétiques et produit vaisselle solides

Télécharger la check-list complète

Voyager en van aménagé

Que vous vous apprêtiez à passer votre première nuit en van aménagé ou que vous soyez déjà un nomade compulsif, un petit tour d'horizon des options nocturnes qui s'offrent à vous ainsi qu'un rappel de la législation et des règles de bonne conduite s'impose. La liberté oui, mais dans le respect des règles, des autres, de l'environnement... et surtout du bon sens !

Spot road trip en van

Petit condensé de législation sur le camping sauvage

En France, passer la nuit en van est apparenté à faire du camping sauvage. La règle générale est que le camping sauvage (pratiqué isolément et hors d'un terrain aménagé) est toléré... partout où il n'est pas réglementé.

Il est par exemple interdit sur les sites classés, les réserves naturelles, les routes et voies publiques, les rivages de la mer.

Sur le domaine public, il peut aussi être interdit localement par arrêtés municipaux ou préfectoraux, ce qui devient davantage la norme chaque année (particulièrement sur les zones à forte pression touristique et en haute saison). Les zones interdites sont alors ostensiblement marquées par des panneaux d'interdiction. En cas d'infraction, le contrevenant s'expose à la désagréable sensation de se faire déloger au milieu de la nuit et / ou de trouver un petit papier blanc glissé sous l'essuie-glace au petit matin.

Pour aller plus loin

service-public.fr | legifrance.gouv.fr

⚠️Chaque pays possède sa propre législation sur le camping sauvage, aussi pensez à vous renseigner en organisant votre voyage.

Où dormir avec votre van aménagé ?

Prenez les contraintes et opportunités de chaque région et saison, mélangez aux goûts et à la manière de voyager de chacun, rajoutez une pincée de savoir-vivre pour doser votre équilibre entre les 4 grandes options de nuitées qui s'offrent à vous !

Pour vous y aider nous vous conseillons quelques sites ou applications indispensables :

En pleine nature
Budget : gratuit

Le camping sauvage est l'essence même de la vanlife et l'une de ses grandes promesses. C'est aussi une pratique réglementée, qui engage notre responsabilité de voyageurs envers les autres et l'environnement.

Voir plus

Pour trouver un bon « spot » où passer la nuit, notre premier réflexe est de regarder une carte détaillée (comme Google Maps en mode satellite) : même si ça reste toujours la surprise, on apprend vite à déceler les emplacements propices. Vous pouvez aussi vous aider d'applications mobiles comme Park4night qui référencent des emplacements sauvages (pratiques mais, souvent fréquentés).

Restez à l'écoute de votre instinct et de vos goûts, en essayant de vous éloigner des zones courues et en privilégiant les petites routes de traverse.

Chez l'habitant
ou à la fermeBudget : 0 € à 30 €

Si rencontrer un agriculteur ou un local au détour de la route et être invité à passer la nuit sur son terrain est une expérience humaine privilégiée de la vie nomade, il existe aussi des services de mise en relation.

Voir plus

Chez l'habitant ou à la ferme, vous avez accès avec votre van aménagé à un bout de terrain pour passer la nuit, avec pas ou peu de voisins et plus ou moins de services : stationnement simple, eau, électricité, toilettes, douche, lessive, petit déjeuner, piscine... à chaque accueillant sa prestation et son prix.

Cette solution s'avère souvent être un bon compromis entre camping et camping sauvage, entre nuit sereine et cadre nature, avec parfois à la clé de belles rencontres, pleins de bons conseils sur les environs ou un panier garni bien rempli de produits du terroir fraîchement achetés à votre hôte.

Sur une aire de serviceBudget : 0 € à 25 €

Les aires de services pour véhicules de loisirs sont mises à disposition par les municipalités (et recensées par l'inévitable Park4night).

Voir plus

Si elles ne se ressemblent pas d'une commune à l'autre, elles ont souvent l'avantage d'être à proximité immédiate de sites d'intérêts remarquables : bourgs de villages historiques ou plages. Naturellement, elles sont fortement fréquentées l'été et le risque est probable que vous partagiez un peu la discussion de vos voisins. Souvent les aires de services donnent accès à des toilettes, à un point d'eau propre et de vidange des eaux grises. Parfois le séjour est gratuit et il faut uniquement payer l'eau et l'électricité. Sur d'autres, le nombre de nuits sur place est limité : à chaque conseil municipal sa politique !

Au camping
Budget : 15 € à 70 €

En France les campings privés ou municipaux maillent tout le territoire et proposent des expériences variées, à l'origine parfois de belles surprises. Notre conseil est de privilégier les campings bien intégrés dans leur environnement et de taille modeste (une vingtaine d'emplacements max).

Voir plus

Si passer la nuit au camping n'est pas le choix de cœur du vanlifer “pur et dur”, il offre un panel de services indissociables à la vie en van, qu'il est nécessaire de retrouver de temps à autre (recharger les batteries, vidanger les eaux usées, remplir l'eau propre, faire une machine, prendre une douche chaude, etc.).
Pour une première expérience en van aménagé, prévoir ses premières nuits en camping permet d'aborder sereinement son road trip en se focalisant sur l'essentiel : trouver ses marques à bord.

Enfin, le camping reste l'une des options incontournables pour toutes les zones où le camping sauvage est réglementé. Attention cependant à la disponibilité en haute saison et aux fermetures en basse saison.

La charte WeVan du voyageur en van

En partant en van aménagé avec WeVan, nous vous demandons de vous engager à respecter certains principes fondamentaux. C'est seulement en veillant sur les autres et sur notre environnement que nous pourrons continuer à profiter de ce mode de voyage unique.

Respectons les autres

  • Respectons la législation locale en vigueur sur le camping sauvage et demandons l'autorisation du propriétaire sur un terrain privé.
  • Restreignons dans l'espace et le temps notre installation pour la nuit (déployons-là tardivement le soir et replions-là tôt le matin).
  • Voyageons en nombre réduit et ne restons pas plusieurs jours sur le même spot.
  • Usons de bon sens et de savoir-vivre envers notre voisinage nomade ou sédentaire (soyons notamment attentifs aux nuisances sonores).

Respectons la nature

  • Ne stationnons que sur des emplacements appropriés, en veillant toujours à ne pas dégrader la végétation ni gêner la bonne circulation.
  • Respectons partout la faune et la flore (ne dérangeons pas les animaux et ne prélevons pas les végétaux).
  • N'allumons des feux dans la nature que lorsque c'est autorisé (selon la législation locale) sans risque (saison, vent, localisation) en privilégiant l'utilisation d'anciens foyers et sans dégrader la végétation.

Limitons notre impact en road trip

  • Vidangeons toujours nos réservoirs d'eaux usées dans des aires de vidange prévues à cet effet et ne laissons jamais ouverts nos robinets de vidange.
  • Ne laissons aucune trace de notre passage : utilisons les poubelles s'il y en a ou emportons tous nos détritus avec nous (et trions-les).
  • Ne laissons pas notre papier toilette derrière nous : au mieux emportons-le avec nous (poubelle) sinon brûlons-le (uniquement si les feux sont autorisés localement et qu'il n'existe aucun risque d'incendie) ou enterrons-le (utilisons un papier écologique).
  • Essayons de laisser nos lieux de halte et de camping plus propres que nous ne les avons trouvé.
  • Bannissons les plastiques à usage unique de notre road trip en van aménagé (toute la vaisselle est fournie) et essayons de ne pas utiliser de lingettes.
  • Privilégions les cosmétiques (savon, shampoing, dentifrice) et produits ménagers (liquide vaisselle) écologiques (sans agents lavants ni colorants de synthèse) et si possible solides et / ou en vrac.
  • Privilégions au fil du voyage en van la consommation de produits locaux et favorisons quand c'est possible la vente directe.

Il faudrait ériger le conseil de Baden-Powell en principe : ‘Lorsqu'on quitte un lieu de bivouac, prendre soin de laisser deux choses. Premièrement : rien. Deuxièmement : ses remerciements.' L'essentiel ? Ne pas peser trop à la surface du globe.

Sylvain Tesson
Dans les fôrets de Sibérie, éditions Gallimard, 2011

Une question ? On reste à votre écoute :-)

contacter votre agence wevan